Dalle funéraire

dalle_funeraire_nozay

Grande dalle : 2,20 x 1,10 m

Autrefois, devant l'autel, près de la porte du choeur vers le sud.

Aujourd'hui, située dans l'allée centrale.

Grande dalle élégamment dessinée du 16e siècle : Effigie de deux époux  encore visible sur une dalle funéraire. Le mari, la tête nue, est vêtu d'une robe à larges manches avec ceinture comme serait celle d'un officier de justice.La femme porte une coiffe et une robe avec une ceinture ornée d'un chapelet comportant une croix. Aux pieds du père sont placés leurs trois fils, et aux pieds de la mère, leurs quatre filles, vêtus comme les parents. Il y avait deux expressions gothiques en français l'une sur la bordure de la dalle, l'autre composée de 8 ou 10 lignes au-dessus des effigies.Les caractères sont tellement usés que nous n'avons pu extraire ni un nom ni une date. On en lit à peine assez pour savoir que les défunts demeurèrent à NOZAY et qu'ils laissèrent à charge de prières une rente assise sur un immeuble dont les limites étaient indiquées dans le texte.

Archives du Diocèse d'Evry.