LA SECONDE GUERRE MONDIALE  1939-1945

 

71ème anniversaire de la Victoire du 8 Mai 1945

 

Il y a 71 ans, les hostilités de la Seconde Guerre Mondiale prenaient fin en Europe. Mais il fallut attendre le 2 septembre 1945, avec la capitulation du Japon, pour qu’elles cessent sur l’ensemble des continents.

Le 8 mai 1945, la France et l’Europe dont la reconquête de la liberté avait commencé depuis plusieurs mois, s’apprêtaient à retrouver la paix. Dans ce combat terrible,  qui avait opposé le nazisme aux valeurs démocratiques, celles-ci venaient de triompher.

Mais que s’est-il passé à Nozay durant cette Seconde  Guerre Mondiale ? 

Le 15 juin 1940 l’armée allemande arrive à Montlhéry, se heurte à la résistance et bombarde les environs. Ce même jour, NOZAY est touché par 6 obus et par des tirs d’artillerie, rue des Pylandries, rue de Versailles, rue du Gros Chêne, rue du Temple et dans la plaine. 26 maisons et fermes seront endommagées ainsi que la Mairie-Ecole. L’église sera touchée sur la façade nord ce qui détruira en partie le chemin de croix.

Dans ce combat 4 soldats français et 2 soldats allemands ont été tués et ont été provisoirement inhumés au cimetière de Nozay.

Nozay n’a déploré aucune victime civile, la majorité de la population avertie de l’arrivée des Allemands était partie en exode vers la zone libre, en charrettes, à vélo ou à pieds.

Notre village restera occupé durant 4 années. Les Allemands avaient réquisitionné quatre maisons ainsi que les fermes de Villarceau et de Lunézy.

La route Nationale 20 a été un axe stratégique pour la libération de Paris.

C’est ainsi que le 22 Août 1944 à midi, les Américains entrent dans Montlhéry et libèrent cette ville. A NOZAY, de nombreux chars, blindés, camions de l’armée de Patton étaient stationnés sur le Chemin de St Clair (aujourd’hui CD 35) et sur la route vers Marcoussis. Cette armée avait installé son campement et creusé d’importants trous pour stocker les réserves d’essence.

Le 23 Août 1944 Nozay est libéré par les Américains (le Général Patton serait entré dans la Mairie). Notre commune était en liesse. Les maisons étaient pavoisées de drapeaux tricolores et notre cloche Amantine s’est fait entendre toute la journée.

Le 24 Août à 9 h le Général Leclerc qui commandait la 2ème division blindée s’est arrêté au restaurant « Le Cheval Blanc » à Montlhéry (depuis 2004 on peut voir à cet emplacement une stèle commémorative) où il reçoit un appel téléphonique de la Préfecture de Police de Paris et donne l’ordre d’accélérer la marche sur Paris.

Le 25 Août 1944 Paris est libéré.

 

Texte Nozay et son Histoire d'après les archives municipales et les témoignages oraux des anciens nozéens.